Forum

Nos "petits" Jdr  

  RSS

Tchekhov
(@vac_4dg_lt_tchekhov)
Administrateur Admin
Rejoins:depuis 1 année 
Posts: 5
18/03/2017 10:44  

Ici se trouve le résumé du Jdr medieval fantasy que j'ai fait avec DV / Pierre / Bigsby et Maxrena

Edité:depuis 10 mois 

RépondreQuoteLikePrivatePlainteUnapprove
Tchekhov
(@vac_4dg_lt_tchekhov)
Administrateur Admin
Rejoins:depuis 1 année 
Posts: 5
18/03/2017 10:53  

Après le massacre de la compagnie pourpre dirigé par un prince Vampire, 4 survivants se sont retrouvés des mois plus tard pour reformer un groupe d'aventurier avec des buts diverses.
Ils rencontrèrent une Mage-Princesse Succube nommée Elektra qui connaissait déjà Eleanore car elles furent amantes lors de la période où cette dernière était dans l'aristocratie Vampire.
La Succube les amena devant le comte d'Estive à Fort Perdalen et les désigna comme "Les" aventuriers qu'il fallait pour aller chercher la lance de Lunmerhil, un artefact elfe perdu depuis fort longtemps et gardé par les humains comme symbole.
Le groupe d'homme censé transporté cet artefact mourra d'une étrange façon, comme tué de l'intérieur par un pouvoir mystique.
Ce groupe d'aventurier doit désormais partir dans les terres du nord pour retrouver cette lance.

Ils rencontrèrent un shaman gobelin qui voulait leur tendre un piège mais il finit par s'assommer avec son bâton alors que Jean-Charles de Rinon le portait au-dessus de sa tête pour le lancer sur ses sbires.
Elektra utilisa ses sorts pour tuer des archers avec Finwë tandis que Nori le nain exécuta d'une manière parfaite une chaise avant de planter sa hache dans la tête du shaman et d'achever un sbire qui attaquait Jean-Charles.

Ensuite, ils arrivèrent dans une orée de forêt où ils virent un mage de feu et un paladin se battre contre une meute de loup.
Ces personnes connaissaient Jean-Charles et ce fît le dernier visage qu'ils virent avant de mourir la gorge déchiquetée par les crocs des loups.
Possédé par l'esprit de la vengeance, Jean-Charles chargea les loups et les massacra seul avant de transporter le corps inerte du paladin tombé.
D'autre part, Elektra, Eleanore et Finwë tombèrent sur le reste de la meute de loups qui les attaqua mais le feu et le fouet d'Elektra sauva en partie ces trois aventuriers. Alors que le feu les entourait et les loups leurs faisaient face, Elektra prit dans bras Eleanore et la sauva en volant de ses ailes avant de s'étreindre et de s'embrasser dans un élan de passion pendant que Finwë rampait sur le sol en tentant d'échapper aux flammes.
Enfin, alors qu'ils pensaient s'être échapper des griffes des loups et des flammes, un warg apparut et chargea nos héros qui se défendirent avec bravoure malgré le fait que Finwë planta une flèche dans le dos de Nori et brisa son arc, et ce combat finit quand Eleanore fondit sur le warg en plantant héroïquement sa rapière dans la colonne vertébrale de la bête qui finit inerte sur le sol.

Après ce combat acharné, nos héros devaient fuir les flammes qui grandissaient mais avant d'arrivé face à un cours d'eau, ils ont dû défier un chevaucheur de warg accompagné de deux loups.
Les deux loups furent tués par Eleanor et Elektra rapidement, le chevaucheur également par Finwë mais le warg opposa une farouche résistance avant de perdre la tête en recevant un coup de hache puissant de la part du nain.

En tentant de traverser le cours d'eau le Nain glissa d'un caillou et tomba dans l'eau.
Pour le rattraper Finwë essaya de faire tout ce qui était en son pouvoir pour le sauver mais il tomba également. Heureusement pour eux, Jean-Charles, de grande stature, sauta dans l'eau et les rattrapa tout deux pour les hisser sur la rive d'en face.

Après une nuit de repos bien mérité, nos aventuriers repartirent en route en direction des terres du Nord pour afin de poursuivre leur quête. Le lendemain, en entendant une marche de guerre Orc, ils se rendirent compte qu'ils étaient à côté d'un campement de guerre des Mains Crochus. Ils réussirent avec brio à parvenir jusqu'à la moitié du camp. Pourtant, ils furent surprit par un archer posté en faction sur une tour qui alerta le camp et alors les événements se déchainèrent sur eux. D'un côté, l'archer elfe rate un par un ses tirs et risque de perdre la vie face au commandant de la garnison en tentant de protéger ses camarades. D'un autre côté, on fait face à une équipe de choc où Jean-Charles a empalé un Orc sur le sol avant d'arracher la terre et de brandir son épée avec l'orc empalé dessus et de le jeter sur le capitaine Orc mais celui ci tomba sur le nain. Par la suite, Elektra s'envola dans les airs et étrangla a l'aide de son fouet ce capitaine qui n'avait plus longtemps à vivre. En effet, alors que la succube essayait de lui faire sauter la tête à l'aide de son fouet, Eleanor arracha la gorge du capitaine et but son sang avant que sa tête ne fut arracher.

Après avoir traversé le camp non sans souci, nos aventuriers ont continués leur route en direction du Nord. Ils rencontrèrent une personne ou une créature magique qui leur fit payer un tribut pour rentrer dans les terres de la Marche Nord. Après déduction ou pas, ils décidèrent d'abandonner quelques biens auprès de ce "passeur".

Pendant une nuit de repos bien mérité, un tour de garde fut instauré, Elektra dut durant le sien faire face à l'arrivée d'un corps militaire dirigé par Alexandre de Blanc-Lieu, Capitaine au service de la Baronnie d'Audric, qui leur demanda d'accomplir une mission pour éviter des pertes inutiles dans ses rangs. Cette mission consistait à reconnaitre des lieux où un groupe de fanatique "religieux" se terrait. Ils durent accepté et alors entamèrent une marche en direction de ce camp, mais ils furent découverts et amenés auprès d'une sorcière pour les rejoindre.

Celle-ci était une femme à l'age indéterminable, à qui il était impossible de définir sa beauté mais ce qui était sur pour nos aventuriers c'était qu'elle maitrisait une forme de magie noire relevant de la nécromancie car elle sacrifia une jeune femme pour en faire sortir un démon gigantesque.

Mais alors que nos aventuriers ne rentraient pas faire leur rapport à Alexandre de Blanc-Lieu, ce dernier décida d'envoyer sa compagnie pour exterminer ces païennes. Il s'ensuivit un combat violent entre les païennes et les soldats de la Marche Nord. Le bruit du tonnerre se mêlait à celui des canons et des mousquets des soldats, le claquement du vent faisait remonter le bruit des épées qui s'entrechoquaient et la pluie se confondait avec le hurlement des combattants.

Pendant ce temps dans la grotte, un groupe de soldats parvint à envahir le "sanctuaire" et à attaquer les païennes mais la grotte s'effondra derrière eux, laissant ces hommes et nos aventuriers face au monstre invoqué par la sorcière.

La bête s'enfuit au plus profond de la grotte pourchassé par nos héros et les troupes de la Marche Nord. Une fois face à face ......


Henders aime
RépondreQuoteLikePlainteUnapprove
Tchekhov
(@vac_4dg_lt_tchekhov)
Administrateur Admin
Rejoins:depuis 1 année 
Posts: 5
18/03/2017 10:54  

Trop fatigué pour continuer,  je finirai plus tard 🙂


RépondreQuoteLikePlainteUnapprove
  
En travaux

S'il vous plait S'identifier ou S'inscrire